Mouvement #1

Le premier mouvement, qui se veut être une introduction à la thématique, consiste à faire le lien entre deux générations, mais aussi entre deux milieux, c’est-à-dire entre des producteurs retraités et de jeunes artistes de la relève. Nous avons donc demandé aux producteurs de nous livrer devant la caméra un témoignage sur leur vision de l’agriculture, sur leur vécu, leurs expériences et leur histoire. D’un autre côté, nous avons demandé à des jeunes artistes de la relève d’interpréter ces témoignages sous forme d’œuvre d’art.

Vous retrouverez sur cette page les vidéos des producteurs agricoles retraités ainsi qu'une courte présentation des artistes de la relève qui ont travaillé à créer des œuvres pour mettre en valeur ces magnifiques témoignages.

Les vidéos ont été créées par Dominic Faucher, un jeune artiste multidisciplinaire de la région de l'Outaouais qui se spécialise en production vidéo. Pour visualiser d'autres vidéos de Dominic Faucher, visitez son profil sur Viméo ou visitez son site web au domfaucher.com

Pour voir les œuvres, nous vous invitons à visiter l'exposition. Vous pouvez consulter le calendrier sur la page d'accueil.

 

À propos du producteur

Clément Tremblay

M. Clément Tremblay est un producteur agricole retraité de Messines, dans la Vallée-de-la-Gatineau. En 1947, il a suivi une formation à l’École d’Agriculture de Mont-Laurier. Il a ensuite travaillé sur la ferme familiale qui a aujourd’hui été reprise par sa fille.

À propos de l'artiste

Emily Rose Michaud

Emily est artiste, organisatrice communautaire et éducatrice. Ses lieux de création sont Montréal et Wakefield. Au nombre de ses dernières réalisations figure un zine sur une approche art-action clé en main, une série de performances et des œuvres in situ qui enrichissent la terre, tant à la ville qu'à la campagne. Vous pouvez visiter le web d'Emily au emilyrosemichaud.com

« On m’a demandé de réaliser une œuvre en m’inspirant du témoignage d’un producteur agricole de la région, aujourd’hui retraité. J’ai choisi le témoignage de l’éleveur de bovins Clément Tremblay de la région du lac Blue Sea. Ma tapisserie germée aux allures de peau de vache est composée de jute et de blé. Après le maïs et l’avoine, le blé constitue l’un des principaux ingrédients utilisés pour nourrir les bovins. Pendant 13 jours, le blé se transformera, passant de graine germée à pousse, puis de pousse à une herbe séchée et parfumée. L’installation est créée pour que nous n’oubliions pas notre inéluctable dépendance aux terres que nous habitons ainsi que les fermiers qui luttent pour répondre à nos besoins essentiels. »

Emily Rose Michaud

À propos du producteur

Vianney Turcot

M. Vianney Turcot est un producteur agricole retraité de la MRC de Papineau. L’entreprise maraîchère qu’il a fondée et qui se spécialise dans la production de pommes de terre de différentes variétés est maintenant tenue par sa fille.

À propos de l'artiste

Heiwa Michaud

Heiwa Michaud est une artiste ayant obtenu son diplôme du programme en Arts visuels de l'Université d'Ottawa. Ce qui l’a animé dans cette formation est l'implication politique et la saveur philosophique qui se retrouve derrière la démarche artistique d'aujourd'hui. Heiwa aime utiliser ses toiles pour faire passer des messages, montrer aux gens des choses qu'ils n'auraient peut-être pas vues ou entendues autrement. Les œuvres d’Heiwa prennent racine dans diverses réflexions critiques et visent à illustrer cette remise en question de certains aspects de sa vie, de son environnement et de la société dans laquelle elle vit.

«Le vidéo de M.Vianney m'a inspirée parce que je vois la patate comme un symbole fort de notre mode de vie d'aujourd'hui. Les patates sont aujourd'hui mangées principalement sous forme de frites ou de chips. Lorsqu’il les mange, le consommateur ne pense qu'au produit fini, alors qu'il y a tout un procédé caché en dessous, dont le travail d’un producteur agricole.»


Pour l’artiste, les chips représentent un symbole très puissant du monde de la consommation, car elles sont produites en grande quantité, avec des aliments souvent payés le moins cher possible (généralement avec de l’huile venant de plantes modifiées génétiquement), produites en masse, et vendues dans le but de générer le plus de profits possible.

Heiwa Michaud

À propos du producteur

Viateur Pagé

M. Viateur Pagé est un producteur agricole retraité de Masson-Anger, à Gatineau. L’entreprise maraichère de M. Pagé a été reprise par son fils à qui il aime bien donner un coup de main, à temps partiel. Il trouve important que l’on encourage l’agriculture locale, dont les produits sont beaucoup plus frais que ceux de l’importation.

À propos de l'artiste

Isabelle Godbout

Isabelle Godbout Picard est nouvellement étudiante à l’UQO en arts visuels. Elle prend le temps d’approfondir sa démarche. Jusqu’à maintenant son travail a été de se raconter par l’autoportrait.

«On m’a transmis le témoignage vidéo d’un passionné de la vie de ferme : M. Pagé. J’ai tenté d’illustrer son partage, tout en découvrant la richesse et la diversité des producteurs locaux dans notre région. Comme dit M. Pagé : il est important de s’encourager et de s’entraider. Acheter localement est un choix personnel.»

Isabelle Godbout

À propos du producteur

Wally Barber

M. Wally Barber est un producteur agricole dont la ferme laitière se situe à Shawville, dans la MRC du Pontiac. M. Barber a pris la relève de l’entreprise familiale, car il ne s’est jamais vu faire autre chose que de travailler sur la ferme, un travail qu’il a toujours aimé.

À propos de l'artiste

Mélanie Meyer

Mélanie Myers est une artiste de Gatineau - Québec. Elle détient un baccalauréat en arts visuels de l'Université du Québec en Outaouais ainsi qu'une maîtrise en Fine and Media Arts de NSCAD University. Sa pratique varie en fonction des contextes donnés. Elle génère des situations qui soulignent et questionnent les pratiques sociales acquises de l'endroit où elle intervient. Son travail a été exposé à Halifax, Gatineau, Ottawa, Toronto, et Montréal.

«J'ai dessiné mon appartement tel qu'on le retrouve sur Google Street View. J'allais faire de même avec la ferme de Wally Barber sauf qu'elle est située dans un coin rural qui n'a pas encore été documenté par le site. Un "screenshot" de la vidéo m'a suffi pour retracer l'espace qui encadre son quotidien. J'ai dessiné les structures, les fenêtres, les ordures, les clôtures, les étendues organiques et asphaltées, l'air et les moyens de transport. À partir de ces éléments peut commencer une étude comparative des habitudes et des occupations des gens qui occupent ces lieux; Wally Barber et Mélanie Myers.»

Mélanie Meyer

À propos du producteur

Bruno Alary

M. Bruno Alary est un producteur agricole retraité de la MRC des Collines-de-l’Outaouais. Sa ferme laitière, située à Luskville, a été reprise par son fils et bientôt son petit-fils. Monsieur Alary s’implique toujours sur la Ferme alors qu’il considère l’agriculture comme une véritable vocation.

À propos de l'artiste

Valérie Mercier

Valérie Mercier travaille majoritairement par le biais de la photographie. Elle est principalement intéressée par nos réactions face à l’adversité. Concevoir l’allégorie d’un sentiment pour y étudier les qualités esthétiques ou la présence dans l'espace tridimensionnel est l’élément déclencheur de son processus créatif.

«Dans Les Bâtisseurs (Monolithe), la détermination et l'effort des hommes sont perçus comme des matières premières précieuses qui mènent à l'accomplissement d'un projet. En résulte une œuvre plus grande que les hommes eux-mêmes; une grange-monolithe qui s'élève à la vue de tous. Ce monument rappel un joyau à peine taillé, représentant le travail qui attend les générations futures.»

Valérie Mercier